« J’aime Radio-Canada » à Ottawa pour dénoncer le copinage à Radio-Canada. 

Ottawa, le 4 juin 2015 – Les représentants de la campagne « J’aime Radio-Canda » et du SCFP se sont rendus au Parlement à Ottawa ce matin pour dénoncer les compressions et le copinage à Radio-Canada.

Photo parlement« En sachant que 9 des 11 membres du conseil d’administration de Radio-Canada ont contribué au parti conservateur, on comprend mieux d’où viennent les décisions idéologiques qui menacent la survie du diffuseur public » a expliqué Denis Bolduc, porte-parole de la campagne « J’aime Radio-Canada » et secrétaire-général du Syndicat canadien de la fonction publique au Québec (SCFP-Québec). « Pour renforcer l’indépendance de Radio-Canada et empêcher qu’on vende nos acquis au privé, il faut mettre un terme au copinage ».

Infographique La loi prévoit que le gouvernement puisse nommer les membres du conseil d’administration de la société d’État.
« C’est avec un CA noyauté de conservateurs qu’on prend des décisions irréfléchies et coûteuses comme tenter de vendre la maison de Radio-Canada au privé » a expliqué Isabelle Doyon, présidente du SCFP 675, qui représente les employés de bureau à Radio-Canada. « Heureusement que le SCFP ait su se mobiliser et rallier le NPD et les libéraux pour stopper ce projet irresponsable qui a déjà trop coûté aux contribuables ».

Un rapport de l’Unesco explique que pour protéger l’indépendance des diffuseurs publics, ceux-ci doivent être à l’abri de toute interférence politique. Au Canada, cela nécessiterait donc un changement à la loi.

« Le SCFP continuera de travailler avec les partis d’opposition pour développer un modèle de nomination qui permettra de maintenir un CA fort et neutre qui se joindra à nous pour lutter contre le démantèlement de ce patrimoine. »

« Radio-Canada c’est le battement de coeur de la chanson québécoise » Dumas

Dumas est l’une des figures les plus estimées de l’univers musical québécois et l’un des plus doués et prolifiques auteurs-compositeurs-interprètes de sa génération. En plus de dix années de carrière, avec la création de 11 albums, Dumas est aussi reconnu par le public et les critiques comme étant l’une de nos plus grandes bêtes de scène avec plus de 700 concerts à son actif !

Si Radio-Canada n’existait pas, il faudrait l’inventer. Puisqu’elle existe, sauvons là ! Claude Deschênes

Si Radio-Canada n’existait pas, il faudrait l’inventer. Puisqu’elle existe, sauvons là !

Claude Deschênes a travaillé à Radio-Canada en tant que journaliste pendant 33 années.

Il a traversé une multitude de changements technologiques et vu la société se transformer.   Il a assez d’archives pour faire une série sur l’extraordinaire évolution de la culture québécoise depuis un quart de siècle.

Malgré son sens de la rigueur, son indépendance et son intégrité, il constate que l’espace accordé à la culture rétréci…et cela l’inquiète.

Lorraine Pintal – femme de parole –  aime Radio-Canada

De Molière à Claude Gauvreau en passant par Sartre, Brecht, Dubé et Ducharme, Lorraine Pintal a porté à la scène un nombre impressionnant d’auteurs marquants. Directrice du Théâtre du Nouveau Monde (TNM) depuis 1992, elle a su promouvoir la dramaturgie québécoise tout en remettant l’institution montréalaise sur les rails de la rentabilité.

À la télé, elle a réalisé plusieurs séries (Montréal P.Q.), téléromans (Le grand ramous) et téléthéâtres (Hosanna). Comme comédienne, elle a touché au théâtre (Madame Louis 14), au cinéma (Congorama) et à la télé (Deux frères). De 2008 à 2011, elle a aussi été à la barre de l’émission littéraire Vous m’en lirez tant à la Première Chaîne de Radio-Canada.

Elle est entièrement et passionnément Radio-Canada !

Edgar Fruitier, autodidacte érudit et mélomane connu et reconnu adore Radio-Canada !

Edgar n’a certes plus besoin de présentation. Du Pirate Maboule à Toc Toc, sa carrière couvre près de 60 ans de présence sur scène, à la télévision, à la radio et au cinéma. Autodidacte érudit, mélomane connu et reconnu, il a commencé il y a plus de cinquante ans une collection de disques gigantesque. Il anime tous les samedis à Radio-Canada, la plus importante émission consacrée à la musique classique. Ses quatre coffrets, Les Grands Classiques d’Edgar ont connu auprès d’un public très large un succès sans précédent et se sont vendus à près de 225 000 copies.

JOURNÉE DE DEUIL POUR RADIO-CANADA – JE ME SOUVIENS 10 AVRIL 2015

JRC Noir

Nous n’avons pas oublié le 10 avril 2014 lorsque Hubert T. Lacroix a annoncé la mise à pied de plus de 657 collègues radio-canadiens. Depuis un an, c’est plus de 1300 personnes qui ont perdu leur emploi à Radio-Canada, la pire année depuis l’élection du gouvernement conservateur.

C’est pour ces raisons que le vendredi 10 avril 2015, tous les employés de la Société Radio-Canada vous invitent à vous habiller en noir afin de porter le deuil avec eux. … Lire la suite